• Le Papillon [Pour le concours de Weana]

    Vous savez, il n’est pas toujours facile de se cacher. Je sais que vous me trouvez tous charmante avec mes yeux bleus ciel et ma chevelure d’un roux vif dansant dans mon dos comme des flammes, ornée de cette jolie mèche bleue claire. Vous aimez aussi ma peau claire et sans défauts. Enfin, c’est ce que vous voyez, car j’ai une brûlure à l’épaule qui m’a marquée il y a des années.
    Mais outre ce petit défaut, je me sais magnifique, et je sais que c’est exactement ce que vous voulez. Quel homme pourrait résister à une femme aussi belle que moi?
    J’en ai eu, des conquêtes. Des hommes tous plus désireux les uns que les autres. Je traîne souvent dans les boîtes de nuit où je ramène les plus convaincants d’entre eux.
    Mais je suis aussi dans tout les lieux ou nous devons nous rencontrer, toujours dans l’optique de satisfaire ma faim.
    Oui, il est vrai que la situation actuelle ne m’arrange pas, mais je trouve toujours un moyen de vous attirer jusqu’à moi. C’est dingue tout ce qu’on peut faire avec un téléphone!


    Enfin bref, on a encore un peu de temps… nous avons été présentés? Je ne crois pas, enfin, pas correctement.
    Eh bien, quand je vous disais m’appeler Annabelle, j’ai menti. Enfin, c’est bien le nom par lequel je me définis, mais mon entourage préfère me nommer Papillon.
    Oh non! Ne gaspillez pas votre salive: je me fiche de qui vous êtes vraiment, tout ce qui m’intéresse, c’est votre corps.
    Ne me regardez pas comme ça, je ne suis pas un genre de succube, le sexe ne m’a jamais intéressé.
    Non, vous n'allez pas tomber d’épuisement pour mon bon plaisir.
    Voyez-vous, je suis belle, mais que dans cette peau. Vous ne seriez sans doute jamais venu si je vous avais montré ma véritable forme.
    Quoi?
    Qu’est-ce que vous dites?
    Je suis désolée, mais les papillons sur votre bouche m'empêchent de vous comprendre…
    Non, je ne compte pas les chasser, je perdrais un temps que je juge précieux.
    Mais on va dire que vous êtes curieux de voir mon véritable visage!


    Je sens ma peau rentrer dans mon corps, dévoilant un squelette externe. Un abdomen pousse à la place de mes fesses, je sens mes membres s’affiner, mais aussi deux bras pousser le long de mon corps. Mes yeux me permettent de voir tout autour de moi, pendant que le nombre de doigts au bout de mes pattes passent de cinq à trois. Mes antennes et ma trompe sortent de mon visage, laissant mes cheveux disparaître. Tout ce qui faisait de moi un humain a disparu, deux énormes ailes de papillon brillant comme des flammes ont poussé dans mon dos. Je sens la peur dans votre regard, vous comprenez que je suis la reine de la nuit de papillons qui vous retient. Ils brillent comme moi et à la couleur de votre visage, vous avez chaud. Eh oui, la lumière que dégage ces papillons est particulièrement chaude, en plus de sentir le souffre. Une fois qu’ils auront fini de vous cuire, nous allons pouvoir manger, comme tout les autres avant vous. Mais je dois admettre que vous m’impressionnez. D’ordinaire, la lumière que mon essaim génère suffit à envoûter mes futurs repas. Vous êtes donc le premier que je vois constater sa propre mort. C’est pour ça que je vous ai dit tout ça.
    Et même si vous aviez de quoi enregistrer cette conversation, je ne pense pas que ce matériel supportera la chaleur. Vous saviez que mon essaim pouvait chauffer aussi fort qu’un four à pleine puissance? Et depuis le temps que je vous parle, ils doivent être quasiment à cette température.
    Je vois la vie quitter vos yeux, j’ai déjà hâte de passer à table...

     


     

    Alors, comme c'est thème libre, je me suis contentée de reprendre une idée un peu ancienne que je n'ai jamais osé mettre en pratique!

    Le texte est un monologue d'un personnage s'adressant à quelqu'un d'autres, où il explique qui il est réellement et ses intentions. Je n'ai que très rarement écrit des histoire à la première personne, donc c'est un très bon exercice!
    Pour le contexte, c'est juste Annabelle, un OC qui est aussi surnommé le Papillon qui est introduit. Elle a été aperçue dans la fiction Une histoire de famille, bien que c'était assez bref. Je ne dévoile volontairement pas ces origines car elle seront présentées plus tard.

    Enfin bref, en espérant que ça vous aura plu!

    Lien du concours: http://vdk.cd.st/concours-d-ecriture-1-theme-libre-a204242502


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :